Aux États-Unis, l’information est pandémique

Dans cette histoire, la crise aura de toute évidence modifié les sujets abordés dans les journaux. Robert Cox le confirme : « Je passe désormais beaucoup plus de temps à parler aux responsables du comté de Westchester et de l’État de New York, qui fournissent des mises à jour quotidiennes sur les cas de Covid-19 et les décès. » Il souligne également le fait que, jusqu’à présent, il n’avait que rarement couvert les questions de santé, alors qu’aujourd’hui, elles représentent la moitié de sa couverture médiatique.

La Une poignante de l’édition du 24 mai du New York Times, esquissant 1000 noms de personnes décédées du Covid-19, soit 1% du bilan, a obtenu un...

Read More...